Déjeuner communautaire pour les enfants des rues

15/06/2011
Déjeuner communautaire pour les enfants des rues

La Journée de l’enfant africain, célébrée le 16 juin, commémore la marche de 1976 à Soweto, en Afrique du Sud, lorsque des milliers d’élèves africains sont descendus dans la rue pour protester contre la mauvaise qualité de leur éducation et exiger que soit respecté leur droit à recevoir un enseignement dans leur propre langue.

Des centaines de jeunes garçons et filles ont été abattus et pendant les quinze jours de manifestation qui ont suivi, plus d’une centaine de personnes ont été tuées et plus d’un millier blessées.

En l’honneur de ceux et celles qui ont été tués et pour rappeler le courage de tous les manifestants, la Journée de l’enfant africain est célébrée de chaque année depuis 1991, année de sa création par l’Organisation de l’unité africaine (devenue Union africaine). Elle attire aussi l’attention sur la vie des jeunes Africains d’aujourd’hui.

Le thème de cette nouvelle édition est « Tous ensemble pour des actions urgentes en faveur des enfants de la rue ».

Et justement, le Premier ministre Gilbert Houngbo accueillera jeudi 1000 enfants de la rue pour un déjeuner communautaire au Palais des congrès.

Au Togo, le phénomène des enfants de la rue a pris de l’ampleur ces dernières années. Ce douloureux dossier est géré par le ministère de l’Action sociale et de la Solidarité qui aide au quotidien ces populations vulnérables.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !