Délit de fuite

05/06/2013
Délit de fuite

Dans un souci de sécurité, Total a décidé, au mois de mars, de sortir de son circuit de distribution toutes les bombonnes de gaz qui ne sont pas aux normes ou dont la provenance est douteuse. Ceci afin d’éviter les accidents.

L’Association togolaise des consommateurs (ATC) et la Ligue des consommateurs togolais (LCT) ne décolèrent pas contre cette mesure qu’elles jugent pénalisante pour les consommateurs. Elles reprochent au ministère concerné de rester muet sur la question et d’être indirectement responsable de cette situation.

« S’il y a des bouteilles défectueuses, c’est de la responsabilité de l’Etat qui les a laissé arriver au Port de Lomé et par les frontières, mais aussi de Total Togo qui les a accepté dans son circuit de distribution. Le consommateur ne doit pas être tenu pour responsable de ce manquement », explique Agouta Aladjou de l’ATC.

L’ATC et la LCT préconisent plusieurs actions, dont l’établissement d’un carnet d’identification de tous les clients afin d’éviter l’utilisation de bouteilles défectueuses et une étude pour déterminer la bonne ou la mauvaise qualité des bombonnes de gaz butane.

Les deux organisations donnent 15 jours à la compagnie pétrolière pour obtenir satisfaction avant de saisir les tribunaux.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.