Démantèlement d'un réseau de prostitution

27/10/2007
Démantèlement d'un réseau de prostitution

La police du Ghana a annoncé vendredi avoir déjoué la tentative d'un réseau de prostitution d'envoyer 18 jeunes filles nigérianes en Europe, notamment en Italie, pour y être prostituées. L'opération a été rendue possible par le travail d'un journaliste, Anas Aremeyaw Anas, qui a mené une enquête clandestine au sein des réseaux de prostitution pendant plus de huit mois et a transmis ses informations aux services de police.

Une douzaine de personnes ont été interpellées, a ajouté la police.La police a des preuves selon lesquelles les jeunes filles devaient d'abord se rendre à Accra pour récupérer des passeports ghanéens, avant de gagner l'Europe, selon le directeur adjoint du département d'enquêtes criminelles, Ken Yeboah.

D'autres jeunes filles provenant de pays d'Afrique de l'Ouest, comme le Bénin, le Togo et le Burkina Faso, ont déjà été envoyées en Europe en passant par le Ghana, a-t-il ajouté devant des journalistes.

L'enquête est rendue plus difficile par le refus des jeunes filles de coopérer, selon M. Yeboah, qui a ajouté que le cerveau du réseau était recherché par la police.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.