Dénoncer pour mieux réprimer

11/03/2013
Dénoncer pour mieux réprimer

350 viols ont été commis en 2012 au Togo, selon une étude publiée lundi par l’ONG Wildaf; sans doute beaucoup plus si l’on tient compte des cas qui n’ont pas fait l’objet de plainte.

Les peines sont sévères, de 5 à 20 de prison encourus par les agresseurs, précise Me Alexis Aquéreburu, avocat au Barreau de Lomé.

D’après les éléments à disposition de la police et de la gendarmerie, les viols sont commis la plupart du temps dans les grandes villes, mais les victimes se trouvent également en milieu rural où le poids des traditions les contraignent à garder le silence.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Victoire de Prinz Lorenzo

Sport

Le boxeur togolais Prinz Lorenzo s'est imposé vendredi soir à Kara face au Bosniaque Milos Janjani.

Promotion de la culture de la transparence

Coopération

L'UE a annoncé vendredi le financement d’un nouveau programme de développement pour la préfecture d’Anié (région des Plateaux).

Akwaba !

Sport

4.000 sportifs et artistes venus de près de 80 pays participent à partir de vendredi aux VIIIe Jeux de la Francophonie à Abidjan.

L'Institut Tony Blair recrute

Développement

The Tony Blair Institute for Global Change, nouvellement créé, recrute un analyste junior pour le Togo.