Des milliers de Ghanéens fuient vers le Togo

25/06/2008
Des milliers de Ghanéens fuient vers le Togo

Des affrontements ethniques ont fait au moins 16 morts ces derniers jours dans le nord-est du Ghana, que fuient des centaines de réfugiés, a annoncé mercredi l'agence de presse nationale à Accra.

Les réfugiés, en majorité des femmes et des enfants, ont franchi la frontière pour gagner le Burkina Faso et le Togo, selon Ghana News Agency (GNA).Cinq enfants, blessés dans les derniers affrontements qui ont éclaté le 21 juin à Bawku, ont été hospitalisés à Bolgatanga, la capitale de la région du nord-est, a encore indiqué la GNA.

Les violences sont sporadiques entre les Mamprusi et les Kusasi, les deux principales communautés ethniques de Bawku, ville à majorité musulmane, où le couvre-feu est fréquent.

Le président ghanéen John Kufuor a rencontré les dirigeants des deux communautés en mars dernier, pour tenter de résoudre le problème des violences.

Le nord du Ghana, en général, est sujet périodiquement à des poussées de violences, généralement dues à des contentieux territoriaux ou à des rivalités dans la hiérarchie traditionnelle locale.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !