Des milliers de fidèles à Kégué pour la fin du Ramadan

19/08/2012
Des milliers de fidèles à Kégué pour la fin du Ramadan

Bon présage? La prière de l’Aïd El Fitr, marquant la fin du jeûne du mois de Ramadan, s’est déroulée dimanche au stade de Kégué (photo) à Lomé sous une pluie battante en présence de milliers de fidèles.

Le Premier ministre, Arthème Kwessi Ahoomey-Zunu, représentait le chef de l’Etat

L’Iman de la grande mosquée de Lomé, Ouro Agoro, et le Professeur Boukary Midjiyawa, vice-président de l’Union musulmane du Togo (UMT) ont dirigé les prières.

M. Boukary a remercié le président Faure Gnassingbé « qui a toujours oeuvré pour la paix et la réconciliation au Togo » ; il a imploré la bénédiction d’ «Allah le Tout-Puissant sur lui et sur le peuple togolais ».

D’autres grandes prières se sont déroulées ailleurs au Togo.

La fête du Fitr correspond au 1er du mois de chawal du calendrier musulman. Elle est célébrée par une prière communautaire. L'office terminé, les fidèles échangent embrassades et rendent visite aux proches. Ils donnent aussi de l'argent et des cadeaux aux enfants.

Les musulmans doivent s'acquitter de la zakat el-Fitr, un impôt spécial destiné aux pauvres sans lequel le jeûne n'est pas valide sur le plan spirituel. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.