Des victimes qui croient encore en la bonne foi de Redemare

25/07/2010
Des victimes qui croient encore en la bonne foi de Redemare

Les clients de Réseau de développement de la masse sans ressources (Redemare), un GIE suspendu récemment par le gouvernement, se sont constitués en « Comité de défense des victimes » pour mieux défendre leurs intérêts.
Cette structure proposait aux épargnants des rendements allant jusqu’à 200% en pratiquant le schéma de Ponzi ou l’arnaque pyramidale.
Redemare aurait ainsi grugé 50.000 Togolais.
« Nous demandons au gouvernement de laisser Redemare reprendre ses activités pour que nous puissions rentrer dans nos droits », a déclaré dimanche Ogoussan Fataï (photo), le porte- parole des victimes.
« Nous restons convaincus que Redemare n’a pas pratiqué la pyramide de Ponzi, encore moins du système Madoff », a encore indiqué M. Ogoussan. Dans ces conditions, pourquoi créer un « Comité de défense des victimes » ?
Il n’en reste pas moins que les investigations des autorités ont d’ores et déjà conduit à l’incarcération du principal dirigeant du GIE, Essohamlon Sama.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.