Des victimes qui croient encore en la bonne foi de Redemare

25/07/2010
Des victimes qui croient encore en la bonne foi de Redemare

Les clients de Réseau de développement de la masse sans ressources (Redemare), un GIE suspendu récemment par le gouvernement, se sont constitués en « Comité de défense des victimes » pour mieux défendre leurs intérêts.
Cette structure proposait aux épargnants des rendements allant jusqu’à 200% en pratiquant le schéma de Ponzi ou l’arnaque pyramidale.
Redemare aurait ainsi grugé 50.000 Togolais.
« Nous demandons au gouvernement de laisser Redemare reprendre ses activités pour que nous puissions rentrer dans nos droits », a déclaré dimanche Ogoussan Fataï (photo), le porte- parole des victimes.
« Nous restons convaincus que Redemare n’a pas pratiqué la pyramide de Ponzi, encore moins du système Madoff », a encore indiqué M. Ogoussan. Dans ces conditions, pourquoi créer un « Comité de défense des victimes » ?
Il n’en reste pas moins que les investigations des autorités ont d’ores et déjà conduit à l’incarcération du principal dirigeant du GIE, Essohamlon Sama.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.