Désengorger les prisons

22/03/2008
Désengorger les prisons

Le ministre de la Justice, Kokou Tozoun, a dressé vendredi le bilan de la session spéciale de jugements des détenus du ressort des juridictions de Kévé et de Kpalimé qui s'est déroulée du 25 février au 7 mars. Au total, 94 cas ont été examinés, 41 dossiers ont été jugés sur un total de 67 prisonniers.

Au terme des audiences, 12 détenus ont recouvré la liberté soit par relaxe, soit par à une condamnation assortie d'un sursis, soit pour pardon judiciaire.Cette session spéciale a mobilisé quatre juges, trois greffiers et trente-cinq avocats.

L'opération organisée par le Barreau du Togo a été financée par le bureau togolais du Haut commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH). Elle vise à lutter contre la surpopulation carcérale en accélérant les procès et en prononçant, le cas échéant, des peines avec sursis.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.