Désengorger les prisons

22/03/2008
Désengorger les prisons

Le ministre de la Justice, Kokou Tozoun, a dressé vendredi le bilan de la session spéciale de jugements des détenus du ressort des juridictions de Kévé et de Kpalimé qui s'est déroulée du 25 février au 7 mars. Au total, 94 cas ont été examinés, 41 dossiers ont été jugés sur un total de 67 prisonniers.

Au terme des audiences, 12 détenus ont recouvré la liberté soit par relaxe, soit par à une condamnation assortie d'un sursis, soit pour pardon judiciaire.Cette session spéciale a mobilisé quatre juges, trois greffiers et trente-cinq avocats.

L'opération organisée par le Barreau du Togo a été financée par le bureau togolais du Haut commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH). Elle vise à lutter contre la surpopulation carcérale en accélérant les procès et en prononçant, le cas échéant, des peines avec sursis.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Vers un PGICT 2 ?

Environnement

Lancé en 2013, le PGICT, le projet de gestion intégrée des catastrophes et des terres, pourrait avoir une suite.

Bon appétit !

Santé

La consommation des tilapias élevés au Togo est sans danger. Mise au point rendue nécessaire après la publication d'articles mensongers.

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Promouvoir les micro et petites entreprises en milieu rural

Développement

Le FIDA accompagne l'Etat dans le développement d'un programme destiné à aider les jeunes ruraux à créer des micro et petites entreprises.