Dialogue et compréhension mutuelle

10/09/2015
Dialogue et compréhension mutuelle

Pas de conflit d'ordre religieux

‘Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience, de religion, de culte, d’opinion et d’expression’, précise l’article 25 de la constitution et l’article 2 rappelle que la République Togolaise assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race, de sexe, de condition sociale ou religieux et qu’elle respecte toutes les croyances religieuses’. Les choses sont claires.

Cependant, le gouvernement envisage d’organiser une concertation avec les responsables religieux afin de poser les bases d’une réglementation qui garantisse la liberté des uns et les droits des autres pour une cohabitation harmonieuse des populations.

Le Togo n’a jamais rencontré de problèmes particuliers. Chrétiens, animistes et musulmans cohabitent sans tension particulière. Néanmoins, en ce cette époque de radicalisation des esprits, il est prudent de jeter les bases d’un dialogue et d’une compréhension mutuelle.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Maroc, 16 membre de la Cédéao ?

Cédéao

Le Maroc a officiellement informé vendredi la présidente de la Cédéao de sa volonté d’adhérer à cet ensemble régional ouest-africain.

La FTF noue de nouvelles alliances

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) tente de se reconstruire après des années d’errance et de gestion calamiteuse.

Nouvelle alerte à la méningite

Santé

Depuis le 1er janvier, 201 cas de méningite ont été identifiés au Togo. Le bilan actuel est de 17 morts dans 17 districts sanitaires.

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé.