Dialogue et compréhension mutuelle

10/09/2015
Dialogue et compréhension mutuelle

Pas de conflit d'ordre religieux

‘Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience, de religion, de culte, d’opinion et d’expression’, précise l’article 25 de la constitution et l’article 2 rappelle que la République Togolaise assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race, de sexe, de condition sociale ou religieux et qu’elle respecte toutes les croyances religieuses’. Les choses sont claires.

Cependant, le gouvernement envisage d’organiser une concertation avec les responsables religieux afin de poser les bases d’une réglementation qui garantisse la liberté des uns et les droits des autres pour une cohabitation harmonieuse des populations.

Le Togo n’a jamais rencontré de problèmes particuliers. Chrétiens, animistes et musulmans cohabitent sans tension particulière. Néanmoins, en ce cette époque de radicalisation des esprits, il est prudent de jeter les bases d’un dialogue et d’une compréhension mutuelle.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.

Inimaginable

Faits divers

Trois trafiquants togolais d’organes humains ont été arrêtés et présentés mardi à la presse. Ils avaient kidnappé un jeune de 14 ans.

Akakpo prend du champ

Sport

Le vice-capitaine des Eperviers et défenseur Serges Akakpo a décidé de mettre fin à sa carrière internationale après 9 ans de bons et loyaux services.