Dialogue et compréhension mutuelle

10/09/2015
Dialogue et compréhension mutuelle

Pas de conflit d'ordre religieux

‘Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience, de religion, de culte, d’opinion et d’expression’, précise l’article 25 de la constitution et l’article 2 rappelle que la République Togolaise assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race, de sexe, de condition sociale ou religieux et qu’elle respecte toutes les croyances religieuses’. Les choses sont claires.

Cependant, le gouvernement envisage d’organiser une concertation avec les responsables religieux afin de poser les bases d’une réglementation qui garantisse la liberté des uns et les droits des autres pour une cohabitation harmonieuse des populations.

Le Togo n’a jamais rencontré de problèmes particuliers. Chrétiens, animistes et musulmans cohabitent sans tension particulière. Néanmoins, en ce cette époque de radicalisation des esprits, il est prudent de jeter les bases d’un dialogue et d’une compréhension mutuelle.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.