Egalité homme/femme : l’opinion togolaise a évolué

01/04/2014
Egalité homme/femme : l’opinion togolaise a évolué

87% des Togolais estiment que les femmes peuvent, tout comme les hommes, occuper des postes à responsabilité. Un pourcentage largement supérieur au reste des pays d’Afrique (71% au Cameroun, 45% en Egypte). C’est l’une des informations contenues dans l’enquête réalisée par l’Afrobaromètre sur les inégalités homme/femme dans l’économie, en politique ou en matière d’éducation.

Concernent l’évaluation des efforts des gouvernements dans le domaine de la promotion de l’autonomisation des femmes, 59 % des personnes interrogées affirment que les autorités traitent la question ‘très bien’ ou ‘assez bien’, tandis que 32 % affirment que celles-ci traitent la question ‘très mal’ ou ‘assez mal’. 

En 2011, la cote du Togo était de 27% ; elle est passée deux ans plus tard à 66%, résultat des efforts menés par le gouvernement.

Un soutien généralisé en faveur de l’égalité, conjointement avec la réception favorable de la plupart des tentatives de promotion de l’autonomisation des femmes impulsées par les gouvernements, semble indiquer qu’une majorité des Africains ont adopté la notion d’égalité des sexes et qu’ils rejettent les normes traditionnelles allant à l’encontre de l’avancement des femmes. Les femmes continuent malgré tout d’être pernicieusement désavantagées dans de nombreux domaines, particulièrement en matière de l’égalité d’accès à l’éducation ; or, compte tenu des répercussions à long terme sur la place et l’avancement des femmes que cet écart entraîne, celui-ci doit urgemment être comblé, conclut Afrobaromètre.

* Les enquêtes de l’Afrobaromètre se basent sur des échantillons représentatifs au niveau national. Les résultats couvrent 34 pays ce qui représentent les opinions d’environ 76% du continent africain. Les pays inclus dans le Round 5 sont les suivants : Afrique du Sud, Algérie, Bénin, Botswana, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Cap-Vert, Côte d’Ivoire, Egypte, Ghana, Guinée, Kenya, Lesotho, Liberia, Madagascar, Malawi, Mali, Maroc, Maurice, Mozambique, Namibie, Niger, Nigeria, Ouganda, Sénégal, Sierra Leone, Soudan, Swaziland, Tanzanie, Togo, Tunisie, Zambie et Zimbabwe. 

Informations complémentaires

Enquête Afrobaromètre.pdf 4,27 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.