Eloigner les mauvais esprits

20/08/2008
Eloigner les mauvais esprits

Les chefs et prêtres traditionnels de la préfecture du Golfe sont montés au créneau mardi pour conjurer le mal causé par les inondations de ces dernières semaines. Eau mélangée à la farine de blé, bélier immolé après incantations. c'est une cérémonie simple mais chargée d'un sens profond que ces détenteurs des us et coutumes ont effectué pour demander pardon à Dieu, mais en même temps pour conjurer le mauvais sort que la préfecture a connu.

"Jamais la préfecture et  encore moins le pays n'avait connu une catastrophe de cette ampleur ; il nous appartient d'agir et de faire en sorte que l'esprit du mal s'éloigne du Togo" explique le chef Djidjolé III. Les chefs et prêtres traditionnels sont convaincus que ce drame qui a causé tant de dégâts et des pertes en vies humaines ne relève pas du hasard.

Ainsi, au delà des actions physiques qui consistent à apporter du secours et prendre des dispositions matériels pour prévenir de tels drame, il est important également d'engager une action spirituelle.

Ils entendent mener campagne sur toute l'étendue du territoire pour que le Togo « ne tombe plus jamais sous le coup des mauvais esprits ».

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.