En Afrique, les femmes sont vues comme de bonnes assistantes

12/03/2015
En Afrique, les femmes sont vues comme de bonnes assistantes

Laetitia Nyop devant l'hôtel Ibis Lomé

Le groupe hôtelier Accor est signataire de la charte Women’s Empowerment Principles (WEPs). Ce programme, initiative d'ONU Femmes et du Pacte mondial des Nations Unies, définit sept axes qui soutiennent l'autonomisation des femmes dans le milieu de l’entreprise, sur le marché de l’emploi et au sein de la société.

Dans la foulée, Accor a créé il y a 2 ans le Women at Accor Generation (WAAG), un réseau international dont l’objectif est d’accompagner, les collaboratrices issus des sièges et les hôtels, dans leur développement personnel et professionnel. 

Laetitia Nyop, la directrice générale de l’Hôtel Ibis de Lomé, a adhéré à ce réseau. Formé en France, elle a d’abord travaillé à Malabo (Guinée Equatoriale) avant de prendre la direction du Togo.

Mais à 29 ans et femme de surcroît, pas évident de relever le challenge et de tordre le cou aux préjugés.

‘On me demande souvent qui est mon directeur, à qui je suis mariée pour être à ce poste ou comment je mène de front mon travail avec ma vie familiale. En Afrique, les femmes sont encore souvent vues comme de bonnes assistantes, certainement pas comme des chefs d’entreprises. Les collaborateurs pensent que vous êtes moins compétente et ils vous testent. Pour y répondre, je mets en avant ma capacité à dresser un compte d’exploitation, à parler stratégie... En somme, je montre que j’ai une connaissance du terrain. Le seul miracle, c’est le travail !’, explique Laetitia Nyop.

Cette expertise du terrain, cette assurance, cette capacité à gérer une équipe, elle la doit à WAAG. ‘Le programme encourage les femmes à prendre davantage de responsabilités et leur destin en main, tout simplement’, souligne Mme Nyop.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.