En zone lagunaire, les commerçants se font du souci

10/11/2010
En zone lagunaire, les commerçants se font du souci

Le gouvernement a lancé fin octobre les travaux de réaménagement de 5 artères dans la zone lagunaire de Lomé. Le chantier a démarré avec son lot de désagréments pour les habitants : routes déviées, circulation difficile aux heures de pointe. C’est notamment le cas sur l’axe très fréquenté Décon-Colombe de la Paix .

« Depuis que les travaux ont commencé ici, les clients n’arrivent plus à accéder à nos boutiques, les routes sont barrées, cela nous créent beaucoup de problèmes car nous n’avons plus de revenus alors que nous devons payer des taxes tous les mois et faire face à nos charges quotidiennes », se plaint Fousséni, un commerçant nigérien propriétaire d’une boutique d’électroménager à Décon.

« Nous comprenons le bien fondé de ces travaux mais ils nous empêchent de travailler, nous souhaitons vraiment qu’ils avance vite », déclare déclare de son Côté Da Manouvi, propriétaire d’un fufu bar.

Les autorités sont bien conscientes des nuisances, mais comment faire autrement.

Le projet d’aménagement routier est financé à hauteur de 7 milliards par la Banque Ouest Africaine de développement (BOAD) et le gouvernement togolais.
Il fait partie intégrante d’un vaste projet de modernisation et d’assainissement de la ville de Lomé.

Les routes rénovées seront réalisées en béton bitumineux et en pavés autobloquants avec éclairage public.

Les artères concernées par les travaux
1-Rue Kamé+Rue sous-lieutenant Gnémégnah 902 mètres


2-Rue Kadja+ rue Tapounte 1232mètres


3-Rue Krah 1096 mètres


4-Rue de Paris 1377 mètres


5-Rue lagunaire sud comprise entre l’Avenue de la Nouvelle marche et l’avenue Maman N’Danida 1424mètres

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.