Et voici le Pavillon togolais à Shanghai

13/04/2010
Et voici le Pavillon togolais à Shanghai

L’exposition universelle de Shanghai ouvrira ses portes le 1er mai prochain ; elle s’annonce comme l’une des plus spectaculaires avec des pavillons au design surprenant. Celui de Grande Bretagne est l’un des plus novateurs. Les organisateurs attendent 70 millions de visiteurs pendant six mois ; en grande majorité des Chinois.
Si les pays africains n’ont pas les moyens d’investir des dizaines de millions d’euros dans la construction de pavillons de prestige, ils seront bien présents à Shanghai avec des installations plus modestes.
Le pavillon du Togo (photo) mettra l’accent sur l’évolution de la capitale Lomé, les concepts de construction urbaine et les expériences liées à la prospérité.
Il proposera également une série d’animations liées au problème du développement et au processus d’urbanisation. Logique puisque le thème de l’expo universelle est « Meilleure ville, meilleure vie ».
Une expo photos présentera l’histoire de la capitale depuis le XIXe siècle. A découvrir également, de l’art contemporain et de la musique.
Sur le plan esthétique, le pavillon togolais adopte une architecture traditionnelle.
Le 20 août 2010 a été choisi par le Togo comme journée nationale pendant l’Expo 2010.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.