Eugène Attigan : « J'ai été imprudent et naïf »

25/11/2010
Eugène Attigan : « J'ai été imprudent et naïf »

L’ancien présentateur de la TVT, Eugène Attigan, qui avait été arrêté en septembre 2009 à l’aéroport de Lomé en possession d’une forte quantité de drogue, alors qu’il se rendait à Paris, accorde cette semaine une interview au magazine Sika’a.
« Je n'ai jamais vu la drogue, si ce n'est dans les films. Je ne sais pas là ou cela s'achète et encore moins là où cela se vend », confie-t-il. Ses explications sont toutefois plus confuses sur les raisons pour lesquelles de la cocaïne se trouvait dans ses bagages.
« Le 19 septembre 2009, je devais embarquer pour Paris (…). Un ami vendeur de chaussures avait trouvé un sac dans la friperie et il souhaitait que son fournisseur puisse lui faire des propositions de chaussures avec le même genre de cuir. Le sac était vide et je ne vois pas qui pourrait penser qu'il était autre chose que ce que je voyais. J'ai été imprudent et naïf », concède-t-il.
Attignan rejette toutes les accusations selon lesquelles il aurait entretenu des relations d’affaires avec des personnalités togolaises, notamment avec Mey Gnassingbé, le président de l’ONG Jeunesse en Mouvement (JEM)
« Celui à qui je rendais service est avec moi en prison ici et je ne sais pas par quelle alchimie des « professionnelles de l'information » associent le nom d'une famille à mon histoire. Les gens veulent peut-être m'enterrer vivant. Ni à la gendarmerie, ni à la justice, ce nom n'est sorti nulle part de mes déclarations ».
Le présentateur revient également sur l’information qui avait circulé à l’époque selon laquelle il avait le titre de chargé de mission à la présidence.
« Pour ce qui concerne ma supposée nomination à la présidence, je me rappelle que c'est un magazine de la place qui avait annoncé l'information. J'avais tout de suite envoyé un texto au responsable de la publication que ce genre de nomination est faite par décret et que je n'avais pas connaissance d'un tel décret », explique Eugène Attigan dont le procès devrait s’ouvrir bientôt.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Soutien de la Croix Rouge suisse

Coopération

La Croix Rouge suisse a fait un don de 55 millions de Fcfa à son équivalent togolais afin de mener des campagnes de sensibilisation sur le virus Ebola.

Vigilance et prévention

Santé

Une réunion a regroupé mercredi autour du Premier ministre les membres de la commission nationale de lutte contre Ebola, la représentante de l’OMS au Togo et une délégation du Commandement des États-Unis pour l'Afrique.

Monter en puissance sur la répression

Coopération

Francopol, le réseau institutionnel de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) organise à Lomé une rencontre sur la lutte contre la violence faite aux femmes.

L’UEMOA déclare forfait

Sport

En raison de problèmes liés à l’organisation, la 7e édition du tournoi de l’UEMOA, prévue du 22 au 29 novembre à Lomé, a été reportée à une date ultérieure.