« Evolution positive » pour les droits de l'homme

10/12/2007
« Evolution positive » pour les droits de l'homme

La Journée des droits de l'homme est célébrée un peu partout à travers le monde, y compris, bien sûr, au Togo où d'importants progrès ont été réalisés.

Le pays a enregistré ces dernières années des progrès en matière de respect des droits de l'Homme, a indiqué lundi Olatokunbo Igé, la représentante du Haut commissariat des Nations unies aux droits de l'Homme (HCNDH) à Lomé."Il y a une évolution position, une nouvelle dynamique dans ce pays, si nous prenons par exemple le déroulement des élections législatives du 14 octobre comme baromètre", a déclaré Mme Igé à la télévision nationale.

Le Togo a été secoué ces dernières années par une série de violences électorales, notamment lors de la présidentielle d'avril 2005, au lendemain du décès du général Gnassingbé Eyadéma après 38 ans de pouvoir.

"Il reste à renforcer et à consolider tous les acquis enregistrés ces derniers temps", a souligné Mme Igé.

Les Nations Unies avaient signé en juillet 2006 avec le gouvernement un accord pour l'établissement d'un bureau du HCNDH à Lomé, afin d'assister les autorités dans la mise en oeuvre des stratégies et programmes pour le renforcement des capacités dans le domaine de la promotion et la protection des droits de l'Homme.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.