Faire de l’adoption un moment de joie et de bonheur

18/11/2014
Faire de l’adoption un moment de joie et de bonheur

L'adoption recèle parfois des difficultés spécifiques

L'adoption, c'est la rencontre de deux histoires. C'est aussi une histoire à écrire avant l'accueil de l'enfant et ensuite au quotidien, avec lui. Une histoire d'amour et de patience. Les démarches entreprises chaque année par plusieurs milliers de Togolais peuvent parfois être complexes à réaliser et à vivre. 

L'adoption recèle parfois des difficultés spécifiques. Pour que la volonté de composer une nouvelle famille reste un moment de joie et de bonheur, il est impératif d'être bien informé et préparé aux réalités de l'adoption. Le Togo doit également disposer d’un cadre lé »gal adapté.

C’est la raison pour laquelle le gouvernement organise mardi un forum national sur l’adoption 

Présidée par Dédé Ahoéfa Ekoué, cette rencontre vise à corriger les manquements en dépit des réformes menées depuis 2008.

Orphelinats et pouponnières font le plein d’enfants alors que les demandes d’adoption nationales et internationales augmentent sans cesse avec une durée d’attente de plus en plus longue pour les candidats.

‘Nous devons faire une évaluation sincère et approfondie du dispositif de l’adoption des enfants au Togo et en tirer les conclusions afin de procéder à des améliorations », a déclaré Mme Ekoué à l’ouverture du forum.

Entre 2009 à 2014, près de 300 enfants ont été adopté au Togo dans le respect des normes de sécurité et de bien-être de  l’enfant.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.