Faire face au pire

15/05/2012
Faire face au pire

Prions pour que cela n’arrive pas, mais les évènements récents ont montré que le Togo n’était pas à l’abri des inondations. C’est pour parer au pire qu’une cinquantaine de membres des forces de défense et de sécurité s’entraîne depuis le début de la semaine à Notsé (90km de Lomé).

Une simulation du plan Orsec, déclenché en cas de catastrophes naturelles. Les participants sont notamment formés au secourisme, au transport des blessés graves et aux soins à apporter sur place à ceux qui le sont plus légèrement.

Lors de la saison des pluies, certains quartiers de la capitale sont submergés ; une situation qui devrait s’améliorer avec la construction de bassins de rétention.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Aucune coupure sur le réseau Moov

Tech & Web

Pas de perturbations sur le réseau de l’opérateur de téléphonie mobile Moov, contrairement à ce qu’ont affirmé les médias.

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.

Les transfusions sanguines n'ont aucun caractère commercial

Santé

La culture de don du sang n’est pas très développée au Togo. Absence d’information et préjugés freinent la collecte.