Faire face au pire

15/05/2012
Faire face au pire

Prions pour que cela n’arrive pas, mais les évènements récents ont montré que le Togo n’était pas à l’abri des inondations. C’est pour parer au pire qu’une cinquantaine de membres des forces de défense et de sécurité s’entraîne depuis le début de la semaine à Notsé (90km de Lomé).

Une simulation du plan Orsec, déclenché en cas de catastrophes naturelles. Les participants sont notamment formés au secourisme, au transport des blessés graves et aux soins à apporter sur place à ceux qui le sont plus légèrement.

Lors de la saison des pluies, certains quartiers de la capitale sont submergés ; une situation qui devrait s’améliorer avec la construction de bassins de rétention.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.