Faire face au pire

15/05/2012
Faire face au pire

Prions pour que cela n’arrive pas, mais les évènements récents ont montré que le Togo n’était pas à l’abri des inondations. C’est pour parer au pire qu’une cinquantaine de membres des forces de défense et de sécurité s’entraîne depuis le début de la semaine à Notsé (90km de Lomé).

Une simulation du plan Orsec, déclenché en cas de catastrophes naturelles. Les participants sont notamment formés au secourisme, au transport des blessés graves et aux soins à apporter sur place à ceux qui le sont plus légèrement.

Lors de la saison des pluies, certains quartiers de la capitale sont submergés ; une situation qui devrait s’améliorer avec la construction de bassins de rétention.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !