Faure écrit à Compaoré

18/11/2008
Faure écrit à Compaoré

Le président du Togo,  Faure Gnassingbé, a adressé lundi un message de « compassion » à son homologue burkinabé, Blaise Compaoré, à la suite de la collision qui a fait 67 morts samedi. « Monsieur le président, écrit Faure Gnassingbé, c'est avec une profonde tristesse que j'ai appris la collision  entre un Camion et un autocar coûtant la vie à plus d'une soixantaine de personnes. Dans cette épreuve tragique je tiens à vous faire part au nom de mes concitoyens, de ma solidarité et à exprimer mes condoléances les plus sincères à vous-même et aux familles des victimes ».

Le Chef de l'Etat a saisi l'occasion pour souhaiter prompte guérison aux blessés dans cet accident.Cet accident de la circulation, l'un des plus graves de ces dernières années en Afrique de l'Ouest, s'est produit près de Boromo, une localité située à 167 km à l'ouest de Ouagadougou.

La plupart des passagers du car étaient des Burkinabé qui partaient travailler dans les plantations de cacao et de café dans le sud-ouest de la Côte d'Ivoire, premier exportateur mondial de cacao.

Percuté de plein fouet par le camion de marchandises, le véhicule de transport a été complètement déchiqueté sous la violence du choc et sa carcasse projetée hors de la route.

De nombreux passagers ont été carbonisés dans l'incendie qui s'est produit après la collision et étaient difficilement identifiables. Une trentaine de passagers ont été également blessés dans l'accident.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.