Faux billets, mais vrais faussaires

07/02/2008
Faux billets, mais vrais faussaires

Deux faussaires ont été arrêtés mercredi en flagrant délit par la police togolaise au moment où ils proposaient à un commerçant burkinabé d'échanger 2 millions de FCFA contre 5 millions en fausses coupures. Un coup de fil anonyme a permis de mener cette opération et de mettre les escrocs sous les verrous.

Un coup de filet réalisé par les hommes de l'opération « Araignée » qui quadrille la ville pour lutter contre la criminalité. Les brigades très mobiles et bien équipées font une chasse impitoyable aux délinquants. La semaine dernière, 300 motos volées ont été récupérées par la police.Le trafic de faux CFA est très répandu au Togo. Les billets sont fabriqués dans les pays d'Europe de l'Est et en Asie. Leur circulation en Afrique est plus aisée en raison de l'absence de détecteurs et de la difficulté pour le public de reconnaître le vrai du faux.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !