Faux billets, mais vrais faussaires

07/02/2008
Faux billets, mais vrais faussaires

Deux faussaires ont été arrêtés mercredi en flagrant délit par la police togolaise au moment où ils proposaient à un commerçant burkinabé d'échanger 2 millions de FCFA contre 5 millions en fausses coupures. Un coup de fil anonyme a permis de mener cette opération et de mettre les escrocs sous les verrous.

Un coup de filet réalisé par les hommes de l'opération « Araignée » qui quadrille la ville pour lutter contre la criminalité. Les brigades très mobiles et bien équipées font une chasse impitoyable aux délinquants. La semaine dernière, 300 motos volées ont été récupérées par la police.Le trafic de faux CFA est très répandu au Togo. Les billets sont fabriqués dans les pays d'Europe de l'Est et en Asie. Leur circulation en Afrique est plus aisée en raison de l'absence de détecteurs et de la difficulté pour le public de reconnaître le vrai du faux.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.

Rentrée des avocats

Justice

Le barreau de Lomé a effectué vendredi sa rentrée solennelle au Palais de justice de Lomé.