Faux billets, mais vrais faussaires

07/02/2008
Faux billets, mais vrais faussaires

Deux faussaires ont été arrêtés mercredi en flagrant délit par la police togolaise au moment où ils proposaient à un commerçant burkinabé d'échanger 2 millions de FCFA contre 5 millions en fausses coupures. Un coup de fil anonyme a permis de mener cette opération et de mettre les escrocs sous les verrous.

Un coup de filet réalisé par les hommes de l'opération « Araignée » qui quadrille la ville pour lutter contre la criminalité. Les brigades très mobiles et bien équipées font une chasse impitoyable aux délinquants. La semaine dernière, 300 motos volées ont été récupérées par la police.Le trafic de faux CFA est très répandu au Togo. Les billets sont fabriqués dans les pays d'Europe de l'Est et en Asie. Leur circulation en Afrique est plus aisée en raison de l'absence de détecteurs et de la difficulté pour le public de reconnaître le vrai du faux.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.