Fébrilité à la veille du Tabaski

25/10/2012
Fébrilité à la veille du Tabaski

Les musulmans du Togo fêteront vendredi le Tabaski (Aïd-el-Kébir ou Aïd-El-Adha).Le Tabaski commémore la soumission à Dieu du patriarche Abraham qui était prêt à sacrifier son fils aîné sur son ordre (Ismaël, selon la tradition musulmane, ou Isaac, selon la Bible ; le Coran ne donne pas explicitement le nom de ce fils).

La veille de l'Aïd el-Kébir, tout est purifié : les maisons sont nettoyées de fond en comble, les tissus jusqu'au moindre petit chiffon, consciencieusement lavés. 

Chaque famille, dans la mesure de ses moyens, sacrifie un animal (brebis, chèvre, mouton) en l'égorgeant couché sur le flanc gauche et la tête tournée vers La Mecque. Une partie de la chair de ce sacrifice bénéficiera aux plus démunis parmi les musulmans, affermissant ainsi la solidarité et l'assistance mutuelle tel que prescrit par Allah.

Cette année, le prix du mouton flambe sur le marché togolais. Il se négocie entre 45.000 et 90.000 Fcfa ; trop cher pour beaucoup de nombreux fidèles.

Toutefois, rappelle-t-on du côté des autorités musulmanes, sacrifier un mouton n’est pas une obligation si on a pas les moyens de l’acheter.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.