Femmes et politique : encore des progrès à faire

14/07/2018
Femmes et politique : encore des progrès à faire

Tchabinandji Yentcharé-Kolani

La Journée de la femme africaine aura lieu le 31 juillet. Un événement symbolique qui permet cependant de dresser le bilan annuel des avancées et d’apporter un éclairage particulier sur l’évolution de la société.

Le thème retenu cette année est ‘Femmes, élection et paix pour un développement durable’. 

L’occasion pour le gouvernement d’inciter les femmes à être plus présentes dans la vie politique et à s’engager en votant lors des élections.

L’Assemblée nationale ne compte de 17 femmes sur 91 députés. Encore trop faible

Pour Tchabinandji Yentcharé-Kolani, la ministre des Affaires sociales et de la Promotion de la femme, cette situation n’est pas satisfaisante. Il faut davantage de femme en politique. Leur approche des affaires de la cité et du pays est plus subtile et souvent novatrice que celle des hommes. En outre, souligne la ministre, elles peuvent jouer un rôle majeur dans la consolidation de la paix et du dialogue social.

Si les femmes sont peu impliquées en politique, elles le sont davantage dans le business. Leur rôle dans l’économie est majeur ; les conjoints sont souvent en retrait.

  

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.