Feu de joie à Lomé

07/03/2013
Feu de joie à Lomé

Deux tonnes de cannabis sont parties en fumée jeudi à Lomé. Pas un accident, mais une opération destruction organisée par la police. C’est le fruit de plusieurs saisies opérées en février aux frontières.

Le ministre de la Sécurité, Yark Damehane, les directeurs de la police et de la gendarmerie, ainsi que les responsables de l’Office central de répression du trafic illicite des drogues et du blanchiment (OCRTIDB) et des officiers français de coopération chargés d’épauler les Togolais, assistaient à ce grand feu de joie.

«Une dizaine de personnes ont été interpellées dans le cadre de ces affaires. Il s’agit de Togolais, de Béninois, de Nigérians et de Burkinabés », a indiqué le lieutenant colonel Awizoba Egoulou, de l’OCRTIDB.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.