Feu de joie à Lomé

07/03/2013
Feu de joie à Lomé

Deux tonnes de cannabis sont parties en fumée jeudi à Lomé. Pas un accident, mais une opération destruction organisée par la police. C’est le fruit de plusieurs saisies opérées en février aux frontières.

Le ministre de la Sécurité, Yark Damehane, les directeurs de la police et de la gendarmerie, ainsi que les responsables de l’Office central de répression du trafic illicite des drogues et du blanchiment (OCRTIDB) et des officiers français de coopération chargés d’épauler les Togolais, assistaient à ce grand feu de joie.

«Une dizaine de personnes ont été interpellées dans le cadre de ces affaires. Il s’agit de Togolais, de Béninois, de Nigérians et de Burkinabés », a indiqué le lieutenant colonel Awizoba Egoulou, de l’OCRTIDB.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Merci à Faure Gnassingbé

Cédéao

Le nouveau Premier ministre bissau guinéen, Aristides Gomes, va entamer une tournée ouest-africaine qui le mènera à Lomé.

Les droits des personnes est au cœur du développement

Développement

Le gouvernement togolais travaille pour garantir un développement inclusif, équitable et durable.

Sida : appui américain

Santé

Les Etats-Unis aident le Togo et d'autres pays africains à lutter plus efficacement contre le sida. Et fournit des moyens financiers.

N'avalez pas trop vite

Santé

Le marché de la contrefaçon de médicaments ne s’est jamais aussi bien porté.