Feu de joie à Lomé

07/03/2013
Feu de joie à Lomé

Deux tonnes de cannabis sont parties en fumée jeudi à Lomé. Pas un accident, mais une opération destruction organisée par la police. C’est le fruit de plusieurs saisies opérées en février aux frontières.

Le ministre de la Sécurité, Yark Damehane, les directeurs de la police et de la gendarmerie, ainsi que les responsables de l’Office central de répression du trafic illicite des drogues et du blanchiment (OCRTIDB) et des officiers français de coopération chargés d’épauler les Togolais, assistaient à ce grand feu de joie.

«Une dizaine de personnes ont été interpellées dans le cadre de ces affaires. Il s’agit de Togolais, de Béninois, de Nigérians et de Burkinabés », a indiqué le lieutenant colonel Awizoba Egoulou, de l’OCRTIDB.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.