Fin des magouilles au CNJ

03/03/2014
Fin des magouilles au CNJ

Contrairement à ce qu’affirmait en fin de semaine un ancien responsable du Conseil national de la jeunesse (CNJ), il y a bel et bien eu fraude et des irrégularités dans le processus de renouvellement du Bureau de cette organisation le 20 janvier dernier.

C’est ce qu’a indiqué lundi Arime Tlata Anala qui assure l’intérim en attendant de nouvelles élections. Il a ainsi réaffirmé la position du ministère du Développement à la base, de l’Artisanat et de l’Emploi des jeunes qui avait levé le lièvre.

Invité de Kana FM, M. Anala a révélé l’ampleur de la fraude avec la manipulation du fichier électoral, des exclusions illégales ou l’enregistrement d’associations fictives.

Les personnes incriminées n’ont pas contesté les faits.

Un scrutin transparent et fiable

Arime Tlata Anala a indiqué qu’un nouveau bureau serait élu prochainement une fois le fichier électoral audité

‘Nous sommes prêts à engager de nouveaux efforts pour que le processus soit repris dans des conditions transparentes et fiables. Le souci du ministère (du Développement à la base, ndlr) est de donner une belle image parce que le CNJ est la vitrine de la jeunesse’, a-t-il précisé. 

Le CNJ est une structure autonome sous la tutelle du ministère du Développement à la base.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tous mobilisés contre les changements climatiques

Environnement

La Semaine de la diplomatie climatique se déroule du 24 au 30 septembre avec de nombreuses conférences, débats, projection de films.

ACP-UE : début des négociations le 1er octobre

Coopération

Le Groupe central de négociation chargé de préparer les prochaines discussions avec l’UE pour parvenir à un accord post-Cotonou, s’est réuni dimanche à New-York.

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.