Fin tragique sur la plage d'Aného

08/04/2018
Fin tragique sur la plage d'Aného

Le cétacé est dépecé à la machette

Une baleine de taille impressionnante s’est échouée dans la nuit de samedi à dimanche sur la plage d’Aného (50 km de Lomé). Les riverains l’ont découvert semble-t-il morte. Au lieu d’attendre de prévenir les services vétérinaires, ils n’ont rien trouvé de mieux que de découper à la machette le malheureux cétacé pour le consommer.

A son arrivée sur place dans la matinée, le ministre de l’Environnement, André Johnson, n’a pu que constater le désastre.

‘Les baleines sont protégées ; ensuite, il faut vérifier l’état sanitaire. Ce qui n’a pas été possible’, a-t-il déploré.

Depuis plusieurs années, on observe des baleines à bosse (Megaptera novaeangliae) au large des côtes ouest-africaines. Leur présence est cyclique.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.