Générateur de problèmes

29/01/2007
Générateur de problèmes

Et toi, comment marche ton générateur ? A Lomé depuis quelques mois, la question est devenue récurrente.. Commerçants, industriels, restaurateurs ou particuliers interrogent collègues et amis sur les mérites de tel ou tel équipement.

Les délestages très pénalisants qui frappent le Togo ont contraint ceux qui en ont les moyens à s'équiper de groupe électrongènes. Une nécessité il est vrai pour de nombreuses sociétés si elles veulent poursuivre normalement leur activité. Mais les privés aussi se sont équipés tout simplement parfois pour avoir de l'eau. Et l'investissement n'est pas mince. De 2 millions de FCFA pour le moins performant à plus de 10 millions pour le plus puissant.

De fait, les coupures de courant ont provoqué l'essor d'un vaste marché -fort lucratif-. Les grandes enseignes commerciales se sont évidemment ruées sur ce marché en or talonnées par les commerçants chinois dont les équipements à bas coûts font recette.

Mais pour trouver encore moins cher, il faut acheter son groupe au Nigeria. Pas la peine de se déplacer, les vendeurs viennent de Lagos pour la livraison et l'installation. Encore faut-il ne pas être trop exigeant sur le service après-vente.

Les délestages qui privent de courant les Togolais plusieurs heures par jour sont encore plus dramatiques au Bénin et au Ghana.

Ces problèmes énergétiques ne devraient pas trouver de solution avant la fin de l'année 2007.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

Incendie des marchés : six personnes recouvrent la liberté

Justice

Six personnes incarcérées dans le cadre des incendies criminels des marchés de Lomé et de Kara (janvier 2013) ont bénéficié mercredi d’une remise en liberté provisoire.

La mode dans tous ses états

Culture

Le FIMO 228, Festival international de la mode au Togo, s’est ouvert mardi à l’hôtel Ibis de Lomé.