Guinée : inquiétude des syndicats

26/01/2007
Guinée : inquiétude des syndicats

La Confédération syndicale des travailleurs du Togo (CSTT), a "exigé" que les auteurs des violences sur les populations et travailleurs de la Guinée soient traduits en justice, afin de répondre de leurs actes, dans un message de protestation adressé au président Lansana Conté et remis à la presse ce jeudi à Lomé.

La CSTT, une centrale syndicale qui regroupe plusieurs syndicats au Togo "s'insurge énergiquement" contre cette " manière brutale" de résoudre des problèmes d'ordre social, et rappelle que "les travailleurs guinéens n'ont usé que d'un droit légitime pour exprimer leur ras-le-bol, face à la déliquescence de la vie sociale et politique et à leur paupérisation généralisée".L'organisation des travailleurs du Togo, dans un autre message de soutien et de solidarité, appuie les "légitimes revendications des Guinéens" et les rassure de son "soutien indéfectible".

Depuis le 10 janvier, rappelle-t-on, les travailleurs guinéens ont entamé une grève générale, suite à des revendications économiques, sociales et de bonne gouvernance.

La répression de ces manifestations a fait au total, plus de 40 morts et plusieurs blessés graves.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.