HCR : gérer l'urgence

15/03/2011
HCR : gérer l'urgence

De plus de plus d’Ivoiriens fuient leur pays pour se réfugier au Togo et c’est un vrai casse-tête pour le Haut Commissariat aux Réfugiés (HCR) qui ne dispose pas de lieux d’accueil.
Le représentant de HCR au Togo, Traoré Ibrahim, a indiqué mardi que le nombre des réfugiés approchait les 500 et qu’il serait sans doute de 5000 dans les prochaines semaines en raison de la crise qui s’aggrave en Côte d’Ivoire.
« Le nombre ne cesse de croître et il nous faut avoir maintenant un site car Lomé ne peut pas accueillir tout ce monde », a –t-il expliqué, souhaitant que l’Etat togolais mette à sa disposition un centre d’accueil. M. Traoré a remercié le président et le gouvernement d’avoir accordé aux déplacés le statut de réfugiés.
Toute la partie logistique, accueil des familles, nourriture, soins médicaux, vêtements, est assurée par l’agence de l’Onu.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.