Hajj : premiers inscrits, premiers servis !

28/06/2013
Hajj : premiers inscrits, premiers servis !

Le pèlerinage du Hajj se déroulera cette année du 4 au 19 octobre, mais il faudra attendre la veille du mois de dhul-hijja, mois du hajj, pour la confirmation définitive de ces dates. Les fidèles qui souhaitent se rendre à La Mecque doivent donc se préparer. La commission nationale du Hajj s’est réunie vendredi à Lomé pour indiquer que les formalités pourront être effectuées du 28 juin au 31 août. Prix du voyage comprenant le transport aérien et le séjour :  1.850. 000 FCFA.

Le quota accordé cette année au Togo par l’Arabie Saoudite est de 1.625 pèlerins.

Le ministre de la Sécurité, Yark Damehane, pilote la commission du Hajj.

Republicoftogo.com : Pourquoi le royaume limite-t-il le nombre de pèlerins togolais ?

Yark Damehane : Ce n’est pas uniquement le Togo qui est concerné par ces quotas, mais l’ensemble des pays. Il faut savoir que pendant le Hajj, l’Arabie Saoudite accueille des millions de fidèle. Il faut gérer tout ce monde et assurer la sécurité. Evidemment, on aurait aimé en avoir plus. Nous avons entamé des démarches avec les autorités de Riyad pour tenter d’augmenter ce nombre ; nous verrons bien.

Republicoftogo.com : Il risque d’y avoir des frustrations

Yark Damehane : Les premiers à se présenter auprès des agences de voyages agréées seront les premiers servis. Il faut donc entamer très rapidement les démarches.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Parcours de fond avant les JO de Pyeongchang

Sport

Spécialiste du ski de fond, Mathilde Amivi Petitjean participera aux jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang en Corée sud sous les couleurs du Togo.

Sémassi talonné par trois autres équipes

Sport

A l’issue de la 11e journée du championnat de D1 jouée ce week-end, Sémassi conserve la tête du classement avec 23 points.

Aide du PNUD aux initiatives locales

Développement

100 millions de Fcfa ont été accordés ce vendredi par le PNUD à 6 associations actives dans le développement rural.

Lait infantile contaminé : prudence

Santé

L’affaire fait scandale en France, mais elle a aussi des répercussions au Togo.