Halte aux profanations !

03/06/2010
Halte aux profanations !

Tombe défoncées, cadavres exhumés. De nombreux cimetières de Lomé sont victimes de profanation Le phénomène a pris une telle ampleur que la municipalité a publié mercredi un communiqué. « Depuis quelques temps des individus mal intentionnés défoncent les tombes pour prendre le reste des illustres disparus inhumés dans les cimetières municipaux. Cet état de chose sème la panique au sein de la population urbaine de la ville de Lomé », a déclaré Fogan Adegnon, président de la Délégation spéciale de la ville Lomé.
« La profanation des tombes est un crime et constitue une violation grave du respect de la dignité humaine et les individus qui seront surpris seront soumis à la rigueur de la loi », a-t-il encore ajouté.
La police va intensifier ses rondes autour des cimentières, notamment la nuit.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.