Halte aux profanations !

03/06/2010
Halte aux profanations !

Tombe défoncées, cadavres exhumés. De nombreux cimetières de Lomé sont victimes de profanation Le phénomène a pris une telle ampleur que la municipalité a publié mercredi un communiqué. « Depuis quelques temps des individus mal intentionnés défoncent les tombes pour prendre le reste des illustres disparus inhumés dans les cimetières municipaux. Cet état de chose sème la panique au sein de la population urbaine de la ville de Lomé », a déclaré Fogan Adegnon, président de la Délégation spéciale de la ville Lomé.
« La profanation des tombes est un crime et constitue une violation grave du respect de la dignité humaine et les individus qui seront surpris seront soumis à la rigueur de la loi », a-t-il encore ajouté.
La police va intensifier ses rondes autour des cimentières, notamment la nuit.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Indice harmonisé des prix à la consommation : un casse-tête

Cédéao

La Cédéao vient d’achever à Lomé une réunion consacrée à l'état d'avancement des outils du traitement de l'indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) des pays membres.

La Chambre des notaires prend acte

Justice

Cinq nouveaux notaires ont prêté serment jeudi devant la Cour d’appel de Lomé. La profession est en pleine mutation. 

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.