Halte aux profanations !

03/06/2010
Halte aux profanations !

Tombe défoncées, cadavres exhumés. De nombreux cimetières de Lomé sont victimes de profanation Le phénomène a pris une telle ampleur que la municipalité a publié mercredi un communiqué. « Depuis quelques temps des individus mal intentionnés défoncent les tombes pour prendre le reste des illustres disparus inhumés dans les cimetières municipaux. Cet état de chose sème la panique au sein de la population urbaine de la ville de Lomé », a déclaré Fogan Adegnon, président de la Délégation spéciale de la ville Lomé.
« La profanation des tombes est un crime et constitue une violation grave du respect de la dignité humaine et les individus qui seront surpris seront soumis à la rigueur de la loi », a-t-il encore ajouté.
La police va intensifier ses rondes autour des cimentières, notamment la nuit.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.