Hécatombe sur les routes : tolérance zéro

23/12/2011
Hécatombe sur les routes : tolérance zéro

On savait que les routes togolaises étaient dangereuses, mais les derniers chiffres du mois de novembre, communiqués par le ministre des Transports, Ninsao Gnofam, sont inquiétants.

402 accidents, 16 morts et 726 blessés.

L’imprudence des conducteurs est la principale cause des accidents : pas de port du casque, non respect du Code de la route, surcharge et absence d’entretien des véhicules, notamment.

Le Togo est en passe d’adopter un nouveau Code de la route, mieux adapté aux réalités d’aujourd’hui ; l’actuel date des années 50. Parallèlement, les autorités envisagent la création d’une Sécurité routière.   

Dans l’intervalle, le ministre menace de mettre en place des barrages sur les routes pour contrôler les automobilistes s’ils ne font pas preuve d’un minimum de prudence. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours. 

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Protéger la culture immatérielle

Culture

Les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, les rituels ou l'artisanat doivent être protégés. C'est la mission de l'Unesco.