Hold-up sanglant à Lomé

23/10/2009
Hold-up sanglant à Lomé

Des hommes armés, non encore identifiés, ont attaqué jeudi matin l'Agence Togo cellulaire d'Adidogomé à Lomé tuant deux militaires. Les braqueurs munis de fusils d'assaut ont ensuite pris la fuite à bord d'un véhicule de couleur noir, tirant des coups de feu, selon des témoins. Ils auraient emporté  une mallette contenant au moins 10 millions de F cfa, signale l'agence braquée.

Les malfaiteurs ont surgi lorsqu'une équipe de soldats devait escorter le convoi chargé d'amener les recettes de l'agence TogoCel vers la banque située au centre ville, a-t-on appris.Le gang était, semble-t-il, bien renseigné.

Une enquête a été ouverte.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.