Hold-up sanglant à Lomé

23/10/2009
Hold-up sanglant à Lomé

Des hommes armés, non encore identifiés, ont attaqué jeudi matin l'Agence Togo cellulaire d'Adidogomé à Lomé tuant deux militaires. Les braqueurs munis de fusils d'assaut ont ensuite pris la fuite à bord d'un véhicule de couleur noir, tirant des coups de feu, selon des témoins. Ils auraient emporté  une mallette contenant au moins 10 millions de F cfa, signale l'agence braquée.

Les malfaiteurs ont surgi lorsqu'une équipe de soldats devait escorter le convoi chargé d'amener les recettes de l'agence TogoCel vers la banque située au centre ville, a-t-on appris.Le gang était, semble-t-il, bien renseigné.

Une enquête a été ouverte.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.

Démarche transparente

Sport

Pour connaître en direct la somme récoltée en faveur des Eperviers, le comité de mobilisation vient de lancer un site.