Hors la vue

12/02/2014
Hors la vue

Les gigantesques bilboards et autres 4X3 installés le long des avenues en centre ville de Lomé polluent le paysage. Certaines sociétés d’affichage disposent d’une autorisation, mais ce n’est pas le cas pour toutes. Quoi qu’il soit, ces structures métalliques ou de pierre gênent les engins de travaux publics qui s’affèrent à rénover le réseau urbain.

Mercredi, la Délégation spéciale de la ville de Lomé (l’équivalent de la Mairie), a demandé le démontage immédiat de ces structures sur une portion urbaine de 4km située sur l’axe Lomé-Vogan-Anfoin (61km) dont les travaux de réhabilitation vont débuter incessamment. Cette mise en demeure s’adresse également aux échoppes informelles qui occupent illégalement la voie publique. 

24 milliards de Fcfa vont être consacrés à la rénovation de la route.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires.