Identification des armes : des progrès

10/10/2017
Identification des armes : des progrès

Fusils de chasse, mais pas seulement

En 3 ans, le Togo est parvenu à marquer près de 10.000 armes, a indiqué mardi Inoussa Bouraima, le vice-président de la Commission nationale de lutte contre la prolifération, la circulation et le trafic illicite des armes légères et de petit calibre (Cnlpal)

Il s’agit en général de déclarations spontanées des détenteurs de fusils de chasse. Mais il y a encore un gros travail d’information à faire pour convaincre les récalcitrants.

‘Outre les armes de chasse, on a été surpris de constater que des Togolais disposent d’armes prohibées. Ceux qui ne veulent pas se soumettre au marquage ont des intentions inavouées’, a reconnu M. Bouraima.

Cette politique d’identification s’inscrit dans un programme national et régional destiné à lutter contre la délinquance, le terrorisme et le trafic transfrontalier.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Approches innovantes et méthodiques

Développement

Les bénéficiaires de projets de développement initiés par le PNUD ne sont pas assez impliqués dans leur réalisation.

Tony Blair auprès du monde rural

Coopération

Tony Blair a séjourné à Lomé le 17 novembre pour la troisième fois depuis le début de l’année.

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.