Initiative allemande en faveur des droits de l’homme

18/02/2013
Initiative allemande en faveur des droits de l’homme

Promouvoir les droits de l’homme en utilisant le cinéma, c’est l’idée que vient d’avoir l’ambassade d’Allemagne en accordant une subvention de 20 millions de Fcfa à Alliance internationale pour les droits fondamentaux de l’homme (AIDFH).

Pendant 6 mois, des documentaires, suivis de conférences, seront projetés dans les grandes villes du Togo (Tsévié, Tabligbo, Aného, Kpalimé, Atakpamé, Sokodé, Bassar, Kara, Dapaong et Lomé) pour sensibiliser la population aux valeurs humaines, à la réconciliation et à la lutte contre la torture.

Point important, les projections seront en ewé, kabyè, tèm, boba, tchokossi et bassar, les différents dialectes parlés dans le pays.

«Le respect des droits de l’homme est un processus long ; il faut expliquer et faire preuve de patiente avec des gens qui n’ont pas la connaissance des intellectuels », explique Joseph Weiss, l’ambassadeur d’Allemagne qui souligne que ce projet est une « petite contribution à la stabilité du pays ».

Photo : Joseph Weiss et Régis Anigblo, président de l’AIDFH

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Anges attendu au tournant

Sport

La 14e journée du championnat de D1 se déroulera dimanche. Le leader au classement, Anges de Notsè, effectuera le déplacement à Sokodé pour y affronter Sémassi.

Chaude ambiance à la FTF

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) est secouée par une énième crise. L’ancien président de la Fédé, Tata Avlessi, s’oppose à son successeur, Gabriel Améyi,

Nouvelles sources de financement

Santé

Comment trouver de l’argent localement pour développer le système de santé et mettre en place une couverture universelle ?

La police traque les criminels

Faits divers

La police vient de mettre la main sur un violeur en série. Dambé Darkoi, un Togolais de 30 ans, a été présenté mercredi à la presse. Ce conducteur de taxi-moto est accusé de plusieurs viols d’après les plaintes déposées par les victimes.