Inquiétude à Lomé

17/09/2010
Inquiétude à Lomé

Toujours aucune nouvelle du Togolais, des cinq Français et du Malgache enlevés jeudis au Niger.
Invité vendredi matin sur la radio Europe 1, le ministre des Affaires étrangères français Bernard Kouchner a affirmé n'avoir "aucune nouvelle précise" des otages. "Je crois qu’ils se dirigent vers le Mali.
La surveillance a été renforcée, l’armée nigérienne est sur le pied de guerre", a ajouté le ministre, confirmant la piste d'une fuite des ravisseurs en direction de la frontière avec l'Algérie et le Mali.
Les assaillants pourraient être des membres d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) ou des sous-traitants de ce groupe terroriste.
Les étrangers kidnappés travaillent pour les sociétés françaises Areva et Satom.
A Lomé, le ministère des Affaires étrangères a mis en place une cellule de crise qui travaille en étroite coopération avec le Niger et la France.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.