Inquiétude à Lomé

17/09/2010
Inquiétude à Lomé

Toujours aucune nouvelle du Togolais, des cinq Français et du Malgache enlevés jeudis au Niger.
Invité vendredi matin sur la radio Europe 1, le ministre des Affaires étrangères français Bernard Kouchner a affirmé n'avoir "aucune nouvelle précise" des otages. "Je crois qu’ils se dirigent vers le Mali.
La surveillance a été renforcée, l’armée nigérienne est sur le pied de guerre", a ajouté le ministre, confirmant la piste d'une fuite des ravisseurs en direction de la frontière avec l'Algérie et le Mali.
Les assaillants pourraient être des membres d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) ou des sous-traitants de ce groupe terroriste.
Les étrangers kidnappés travaillent pour les sociétés françaises Areva et Satom.
A Lomé, le ministère des Affaires étrangères a mis en place une cellule de crise qui travaille en étroite coopération avec le Niger et la France.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.