Inquiétude à Lomé

17/09/2010
Inquiétude à Lomé

Toujours aucune nouvelle du Togolais, des cinq Français et du Malgache enlevés jeudis au Niger.
Invité vendredi matin sur la radio Europe 1, le ministre des Affaires étrangères français Bernard Kouchner a affirmé n'avoir "aucune nouvelle précise" des otages. "Je crois qu’ils se dirigent vers le Mali.
La surveillance a été renforcée, l’armée nigérienne est sur le pied de guerre", a ajouté le ministre, confirmant la piste d'une fuite des ravisseurs en direction de la frontière avec l'Algérie et le Mali.
Les assaillants pourraient être des membres d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) ou des sous-traitants de ce groupe terroriste.
Les étrangers kidnappés travaillent pour les sociétés françaises Areva et Satom.
A Lomé, le ministère des Affaires étrangères a mis en place une cellule de crise qui travaille en étroite coopération avec le Niger et la France.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Vers un PGICT 2 ?

Environnement

Lancé en 2013, le PGICT, le projet de gestion intégrée des catastrophes et des terres, pourrait avoir une suite.

Bon appétit !

Santé

La consommation des tilapias élevés au Togo est sans danger. Mise au point rendue nécessaire après la publication d'articles mensongers.

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Promouvoir les micro et petites entreprises en milieu rural

Développement

Le FIDA accompagne l'Etat dans le développement d'un programme destiné à aider les jeunes ruraux à créer des micro et petites entreprises.