Journée noire pour les trafiquants

28/11/2011
Journée noire pour les trafiquants

2500 kg de drogue et 20 tonnes de produits contrefaits, dont des faux médicaments, ont été brûlés lundi à Agoè-Champ-de-tir (banlieue nord de Lomé) par le ministre de la Sécurité, Gnama Latta et Alexandre Schimidt, le représentant régional de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

Des saisies opérées entre juillet 2010 et novembre 2011 pour une valeur commerciale estimée à 25 milliards de Fcfa.

M. Latta a indiqué que pour la seule année 2011, 421 kg de cocaïne et deux tonnes de cannabis, ont été saisis au Port de Lomé, à l’aéroport et aux frontières terrestres.

Gnama Latta a indiqué que les autorités étaient déterminées à chasser les trafiquants.

Le ministre de la Sécurité inspecte la drogue avant qu'elle ne soit brûlée

Alexandre Schimidt a félicité les autorités pour leur engagement à combattre ce fléau.

«Le risque zéro n’existe plus pour les narcotrafiquants.  Par contre le risque par rapport à la santé publique est en train de croître. C’est un geste symbolique et on ne peut que saluer les autorités togolaises. Le problème n’est pas seulement togolais, c’est un problème régional qu’il faut combattre à travers des actions concrètes et concertées », a-t-il souligné.

Cette opération spectaculaire est organisée à la veille d’une table ronde consacrée au dispositif opérationnel à mettre en œuvre pour rendre plus efficace la lutte contre la drogue et le crime au Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.