L'Afrique blanche

29/10/2007
L'Afrique blanche

L'Afrique de l'Ouest totalise 99% des saisies de cocaïne réalisées en Afrique entre janvier et septembre 2007, affirme un rapport publié lundi par l'Office de l'ONU contre la drogue et le crime (ONUDC). "Bien que la cocaïne ne soit pas produite en Afrique, l'augmentation rapide des saisies montre l'importance grandissante du continent, et en particulier de l'Afrique de l'Ouest, comme plaque tournante du trafic de cocaïne de l'Amérique latine vers l'Europe", indique ce document sur "la situation du trafic de cocaïne".

"Sur les 5,7 tonnes de cocaïne saisies de janvier à septembre 2007 en Afrique, 99% ont été réalisées en Afrique de l'Ouest", précisément au Sénégal, en Mauritanie, en Guinée-Bissau, au Cap-Vert et en Guinée, indique le texte. Mais la plupart des pays de la région servent de base de réexportation : Côte d'Ivoire, Togo, Ghana, Bénin ou encore Nigeria.

L'étude se base sur des données de comités nationaux de lutte contre la drogue, d'Etats membres ou puisées dans "la banque de données sur les saisies individuelles de l'ONUDC".

D'après la même source, la percée de l'Afrique de l'Ouest sur les routes du trafic de cocaïne sud-américain vers les marchés européens s'explique notamment par le resserrement des contrôles dans l'Atlantique nord et près des côtes européennes.

Elle s'explique également par la position géographique de cette région, "point de passage idéal" situé à courte distance de l'Amérique du Sud, mais aussi par la facilité pour les trafiquants d'y mener des activités clandestines, "du fait de la corruption et des faiblesses des structures de contrôle", selon l'ONUDC.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !