L’Afrique blanche

19/03/2010
L’Afrique blanche

L’Afrique de l’Ouest est devenue une plaque tournante essentielle pour les narcotrafiquants : désormais la cocaïne y transite par tonnes. Une situation alarmante sur ce continent où pullulent bandes armées, filières d’immigration et groupes islamistes.
Les Colombiens sont passés à la phase industrielle de leur trafic sur le territoire africain. Ils utilisent des gros porteurs ! Des avions de ligne qu’ils font atterir en plein désert. Finies les petites livraisons par jets privés venus du Venezuela ou du Brésil ; oubliés les « mules » débarquant avec quelques kilos dans leurs bagages à Dakar, Lomé, Cotonou, Bamako ou Abidjan ; abandonnés les « go-fast », ces hors-bord superpuissants et fins comme des allumettes surchargés de « blanche ». Cette fois l’affaire devient sérieuse et touche de nombreux pays de la région. Le Togo n’est pas épargné.
Un documentaire passionnant est diffusé vendredi soir sur Canal + (et Canal Horizon). « Africa stups » explique comment les narcos ont envahi l’Afrique et pris le contrôle de certain Etats avec l’exemple de la Guinée Bissau.

Africa stups sur Canal +
« Spécial investigation » Vendredi 19 mars à 22h25 et dimanche 21 mars à 17h20
Pour les horaires de diffusion sur Canal + Afrique
Web

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.