L’action multiforme de la Croix Rouge togolaise

01/09/2010
 L’action multiforme de la Croix Rouge togolaise

Après plus de 50 ans d’activité au Togo, la Croix-rouge togolaise a décidé de communiquer auprès du public pour expliquer son action.
Très présente sur le terrain, ses missions sont souvent méconnues de la population.
«La croix rouge intervient pour soulager les personnes qui sont affectées, surtout celle vulnérables (femmes, enfants et vieillards) en raison des catastrophes naturelles, (inondations, feu de brousse, tremblement de terre, etc…), des guerres ou différentes sortes de troubles », a expliqué Emmanuel Placca (photo), chef du bureau du Comité international de la Croix-rouge et du Croissant-rouge au Togo (CICR), lors d’une réunion d’information mercredi à Lomé destinée aux autorités locales et aux responsables des civiles et militaires.
« Au Togo, nous travaillons aussi à la promotion du droit humanitaire. Nous avons mené ces dernières années des actions en milieu carcéral en réhabilitant un certaines prisons, en augmentant les capacités d’accès à l’eau potable pour une autonomie interne de ces lieux de détention, en retapant les latrines à Lomé, Aného, Tchévié, Dapong, Mango. La Croix-Rouge apporte également son soutien à l’instruction du droit international humanitaire au sein des forces armées togolaises », a encore indiqué M. Placca.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.