L’action multiforme de la Croix Rouge togolaise

01/09/2010
 L’action multiforme de la Croix Rouge togolaise

Après plus de 50 ans d’activité au Togo, la Croix-rouge togolaise a décidé de communiquer auprès du public pour expliquer son action.
Très présente sur le terrain, ses missions sont souvent méconnues de la population.
«La croix rouge intervient pour soulager les personnes qui sont affectées, surtout celle vulnérables (femmes, enfants et vieillards) en raison des catastrophes naturelles, (inondations, feu de brousse, tremblement de terre, etc…), des guerres ou différentes sortes de troubles », a expliqué Emmanuel Placca (photo), chef du bureau du Comité international de la Croix-rouge et du Croissant-rouge au Togo (CICR), lors d’une réunion d’information mercredi à Lomé destinée aux autorités locales et aux responsables des civiles et militaires.
« Au Togo, nous travaillons aussi à la promotion du droit humanitaire. Nous avons mené ces dernières années des actions en milieu carcéral en réhabilitant un certaines prisons, en augmentant les capacités d’accès à l’eau potable pour une autonomie interne de ces lieux de détention, en retapant les latrines à Lomé, Aného, Tchévié, Dapong, Mango. La Croix-Rouge apporte également son soutien à l’instruction du droit international humanitaire au sein des forces armées togolaises », a encore indiqué M. Placca.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.