L'autopsie révèle une intoxication médicamenteuse

20/08/2008
L'autopsie révèle une intoxication médicamenteuse

L'ancien ministre togolais et président du Modena, Atsutsè Kokouvi Agbobli, "serait mort suite à une "intoxication médicamenteuse" selon les résultats d'une autopsie, a affirmé mardi le procureur de la République.

"Le médecin légiste a conclu que M. Agbobli serait mort suite à une intoxication médicamenteuse mais que la composition chimique des médicaments n'est pas connue", a déclaré à la presse le procureur Robert Bakaï."Il a exclu systématiquement l'hypothèse d'une mort par noyade et de mort violente", a ajouté M. Bakaï.

"Dans le souci d'aller jusqu'au bout, des prélèvements nécessaires sont effectués pour des analyses à l'extérieur du pays", a-t-il dit.

Atsutsè Kokouvi Agbobli, 67 ans, a été retrouvé mort vendredi sur une plage de Lomé.

Selon un communiqué du ministère de la Sécurité publié samedi, il avait déjà tenté de se donner la mort en absorbant une substance "nuisible à la santé".

Ecrivain, journaliste et historien, Atsutsè Kokouvi Agbobli a été ministre de la Communication, puis ministre chargé des Relations avec le Parlement sous le régime du général Gnassingbé Eyadéma, décédé en février 2005.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.