L'ennemi des sorciers inaugure son palais

30/11/2008
L'ennemi des sorciers inaugure son palais

Le Palais royal du chef suprême Ogboni du Bénin, sa majesté Kabiessi Oba Oluwo Agbayé a été officiellement inauguré samedi en grande pompe à Cotonou. Plusieurs milliers de fidèles de la fraternité Ogboni du Bénin, du Nigeria, du Burkina Faso et du Togo ont assisté à cet évènement. Des rois du Bénin et du Nigeria, des fétichistes, des représentants du gouvernement ainsi que de nombreux curieux étaient également présents.

D'une superficie de 1000 m2, ce palais abrite une grande salle de conférence (environ 250 places) et plusieurs bureaux équipés.Prières, chants et danses traditionnelles ont meublé cette grande cérémonie d'inauguration.

"Sa majesté Kabiessi, nous te vénérons (..) tu es le sauveur universel", chante en cŒur, un groupe de femmes en liesse devant une majestueuse tribune.

Non loin de là, un groupe de fétichistes venus du Nigeria loue le roi au son des tam-tams.

"Ce roi est un véritable phénomène, c'est un grand sauveur. Beaucoup de béninois, de togolais, bref beaucoup de ressortissants de la sous région, sont heureux de ce qu'il fait", témoigne Adjahouto Dodo, le roi des Aïzos.

"C'est la même lutte que nous menons, celle de combattre la sorcellerie", précise Adjahouto Dodo devant des caméras de la télévision nationale et ceux des organes privés et étrangers venus couvrir l'évènement.

De son vrai nom El Hadj Adam Abibou, Kabiessi Oba Oluwo Agbay (49 ans) est bien connu des béninois, notamment des habitants de Cotonou.

Il "traque" les sorciers et guérit les malades, notamment ceux menacés par la sorcellerie.

Il organisme des séances publiques d'exorcisme auxquelles assistent plusieurs centaines de personnes.

Selon ses proches, "Sa majesté" (comme l'appellent ceux qui le fréquentent) a déjà "traqué"plusieurs milliers de sorciers dont des enfants.

"C'est mon sauveur. Si je suis encore debout sur mes deux jambes, c'est grâce à lui", lance au milieu d'un groupe une jeune femme.

"J'étais paralysée. Nous avons consulté dans une dizaine d'hôpitaux, cela n'a rien donné. Un jour, un ami de mon père a proposé de me conduire chez un roi qui fait des miracles. C'est ainsi que nous sommes venus voir sa +majesté+", raconte la jeune femme.

Non loin d'elle, un homme, vêtu d'un tissu blanc, renchérit : "Ce roi est tout pour moi. Il m'a délivré, car je faisais partie d'un groupe de sorciers".

"La sorcellerie détruit. Mes frères et soeurs, vous avez tous intérêt à vous protéger", avertit Kabiessi Oba Oluwo Agbayé, après une courte prière.

"J'ai décidé de mener une lutte contre les sorciers il y a plusieurs dizaines d'années et je ne m'arrêterai pas", avertit le roi.

Le "docteur des sorciers" (comme l'ont surnommé certains) sera le 20 décembre au Togo où il va introniser l'un de ses proches.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promotion de la culture de la transparence

Coopération

L'UE a annoncé vendredi le financement d’un nouveau programme de développement pour la préfecture d’Anié (région des Plateaux).

Akwaba !

Sport

4.000 sportifs et artistes venus de près de 80 pays participent à partir de vendredi aux VIIIe Jeux de la Francophonie à Abidjan.

Grand Prix de la Kozah : victoire de Hamza Assoumanou

Sport

La première édition du tour cycliste  'Grand Prix de la Kozah' a été remportée jeudi par Hamza Assoumanou de l’équipe Bike Aid (Kpalimé).

Baisse significative de l'incidence de la pauvreté

Développement

Le Premier ministre a présenté mercredi à New York le rapport intermédiaire du Togo sur les ODD.