L'exode vers les villes

30/06/2007
L'exode vers les villes

Le ministre togolais de l'Economie et du Développement, Daniel Kloutsè, a révélé que près de 42% de la population togolaise vivait en milieu urbain. Chiffre donné à l'occasion de la publication d'un rapport sur l'état de la population mondiale par le Fonds des Nations unies pour la Population (UNFPA). Une hausse spectaculaire. Ils étaient 10% à vivre dans les villes à l'indépendance, 20% dans les années 70 et 25% en 1981 et 35,5% en 1988.

A ce rythme, le Togo ne sera plus qu'un vaste centre urbain d'ici un demi siècle.Lomé, la capitale à elle seule, enregistre plus de 50% de la population urbaine du Togo, avec une croissance annuelle de 6,1%.

Selon le directeur de la Planification de la Population, Abbekoe Dodji Doevi, cette croissance s'explique par l'absence de services fondamentaux de base dans les zones rurales (hôpitaux, écoles, etc…).

Pour M. Doevi, il est urgent de doter les zones rurales d'infrastructures socio-éducatives de base comme des dispensaires équipés, des écoles, des chambres de métiers et des centres de formation.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.