L'exode vers les villes

30/06/2007
L'exode vers les villes

Le ministre togolais de l'Economie et du Développement, Daniel Kloutsè, a révélé que près de 42% de la population togolaise vivait en milieu urbain. Chiffre donné à l'occasion de la publication d'un rapport sur l'état de la population mondiale par le Fonds des Nations unies pour la Population (UNFPA). Une hausse spectaculaire. Ils étaient 10% à vivre dans les villes à l'indépendance, 20% dans les années 70 et 25% en 1981 et 35,5% en 1988.

A ce rythme, le Togo ne sera plus qu'un vaste centre urbain d'ici un demi siècle.Lomé, la capitale à elle seule, enregistre plus de 50% de la population urbaine du Togo, avec une croissance annuelle de 6,1%.

Selon le directeur de la Planification de la Population, Abbekoe Dodji Doevi, cette croissance s'explique par l'absence de services fondamentaux de base dans les zones rurales (hôpitaux, écoles, etc…).

Pour M. Doevi, il est urgent de doter les zones rurales d'infrastructures socio-éducatives de base comme des dispensaires équipés, des écoles, des chambres de métiers et des centres de formation.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires. 

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.