La Camorra abat un Togolais

19/09/2008
La Camorra abat un Togolais

Les six immigrés tués par balles jeudi soir près de Naples (sud) dans ce qui semble être un règlement de comptes lié au trafic de drogue avec la mafia, le plus sanglant intervenu dans cette région, sont tous d'origine africaine, a-t-on appris auprès des carabiniers. Un des six morts est originaire du Liberia, trois du Ghana et un du Togo, a affirmé un responsable des carabiniers à Castelvolturno, la localité proche des lieux de la fusillade dans la province de Caserte. Les carabiniers ne savaient pas dans l'immédiat la nationalité du sixième mort qui pourrait être Ghanéen ou Libérien.

Un blessé qui a été hospitalisé est originaire soit du Ghana, soit du Liberia, selon la même source. Un précédent bilan, jeudi soir, avait fait état de deux blessés."Il n'y a jamais eu autant de morts dans une fusillade. C'est un record pour la région", a précise le responsable.

Selon les enquêteurs, cette fusillade pourrait être liée à un règlement de comptes entre le clan mafieux des Casalesi, la mafia locale, et les immigrés actifs dans le trafic de drogue.

"Cette hypothèse doit encore être confirmée", a commenté le responsable policier.

L'agence Ansa avance l'hypothèse du non paiement d'une somme d'argent à la mafia locale par les étrangers qui se livrent au trafic de drogue dans cette zone.

Le clan des Casalesi qui contrôle le trafic de drogue et la prostitution entre Naples et Caserte, une localité située au nord de Naples, est le plus puissant de la Camorra napolitaine.

La police examinait également vendredi l'hypothèse d'un lien entre la fusillade de Castelvolturno et le meurtre dans la même localité d'un Italien de 53 ans, membre présumé d'un clan mafieux, propriétaire d'une salle de jeux, qui a eu lieu une vingtaine de minutes avant la fusillade.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.

Démarche transparente

Sport

Pour connaître en direct la somme récoltée en faveur des Eperviers, le comité de mobilisation vient de lancer un site.

‘Notre rôle est de prévoir l’imprévisible’

Sport

Une large souscription publique a été lancée pour financer le parcours des Eperviers à la prochaine CAN. Certains protestent déjà.