La bonne étoile

06/02/2008
La bonne étoile

Djigbodi Amesse a de la chance. L'année 2007 aura été particulièrement généreuse pour ce jeune homme originaire du Togo. Il y a quelques mois, il participe à la loterie aux visas organisée par les Etats-Unis, qu'il remporte. « Carte verte » en poche, il s'envole pour Tempa en Floride où il compte poursuivre ses études.

C'est la première fois de sa vie que Djigbodi prend l'avion. De Lomé, il se rend à Paris pour un transit de quelques heures avant de poursuivre sa route vers Miami par un vol Air France.Et là, second coup de chance, grâce à ce voyage il se trouve que Djigbodi Amesse devient le 3 millionième membre à avoir adhéré au programme « Flying Blue ». Jackpot.

Pour le récompenser, Air France lui offre la carte « Platinum», celle réservée d'habitude aux VIP, et aux voyageurs utilisant très fréquemment les lignes d'Air France en classe affaires ou en première.

Un sésame qui permet d'effectuer un enregistrement prioritaire, d'avoir des excédents de bagages, d'être parfois surclassé, de profiter des salons Air France dans les grands aéroports internationaux ou d'avoir accès à des offres spéciales, d'obtenir des réductions sur des locations de voiture ou des chambres d'hôtels, etc…

Informé au mois de novembre dernier, Djigbodi Amesse croit d'abord à une plaisanterie avant d'en avoir confirmation de la bouche même de Dominique Norval, le délégué d'Air France au Togo.

Outre la carte, un billet aller/retour sur une destination de son choix lui est offert. Le Togolais choisit Paris qu'il ne connaît pas.

Et c'est vendredi dernier qu'une cérémonie officielle s'est déroulée au siège d'Air France à l'aéroport de Paris - Charles de Gaulle en présence du récipiendaire et de l'Etat major de la compagnie française.

Dirigeants du réseau Afrique et responsables du programme « Flying Blue » ont remis à Djigbodi Amesse sa carte de voyageur fréquent.

Pour Pierre de Saint-Albin, directeur des Marchés Afrique / Moyen-Orient à Air France, « Le fait que le gagnant soit un de nos nouveaux clients sur les vols longs courriers d'Air France, illustre la force de la marque Air France dans le monde et la proximité que nous établissons avec tous nos clients ».

Djigbodi Amesse s'accorde maintenant quelques jours de vacances en France avant de regagner la Floride. Il espère que le vol de retour lui réservera encore d'autres surprises…

« L'année qui vient de s'écouler a vraiment été faste. J'ai eu beaucoup de chance. Pourvu que ça dure », explique le jeune homme à republicoftogo.com

C'est après le rapprochement entre Air France et KLM que le groupe AIR FRANCE a lancé en 2005 son programme de fidélité « Flying Blue » commun aux deux compagnies et à leurs partenaires

Le fonctionnement en est assez simple ; plus on voyage et plus on gagne de points (des Miles) qui s'echangent contre des billets d'avions. A cela s'ajoutent divers avantages comme les enregistrements ou comptoirs dédiés ou un accès prioritaire à la réservation.

Ce programme se compose de plusieurs niveaux de gratification ; de la carte basique « Ivoire » à la « Platinum » pour les clients les plus fidèles.

C'est la carte que possèdent ministres, hommes politiques, chanteurs ou sportifs célèbres. Et c'est maintenant au tour du Togolais Djigbodi Amesse.

En photo (de gauche à droite)

Pierre de Saint-Albin, directeur des Marchés Afrique/Moyen-Orient,

Herbert Verschuren, Directeur de Flying Blue,

Djigbodi Amesse et Dominique Norval, délégué d'Air France au Togo

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.