La capitale lutte contre la dégradation de l’environnement

25/06/2014
La capitale lutte contre la dégradation de l’environnement

La Banque ouest africaine de développement (BOAD) a accordé mardi un prêt de 6 milliards de Fcfa pour le financement partiel du projet d’implantation d’un centre d’enfouissement technique des déchets solides urbains de la ville de Lomé (DSU). L’aménagement portera sur une superficie d’environ 192 ha, pouvant accueillir 300 000 tonnes de déchets par an selon les normes internationales pour une période minimale de 20 ans. La mise en œuvre du projet contribuera ainsi à une meilleure protection de l’environnement urbain, souligne l’institution dans un communiqué.

La Mairie de Lomé a entrepris, avec l’appui de l’Agence française de développement (AFD) au travers du Projet Environnement Urbain de Lomé (PEUL), la réorganisation de l’ensemble de la filière de gestion des déchets solides urbains.

La filière comporte 3 étapes : la pré collecte (transport des déchets des ménages jusqu’aux dépotoirs intermédiaires), la collecte (évacuation des déchets des dépotoirs intermédiaires jusqu’à la décharge finale) et le traitement (enfouissement des déchets à la décharge finale).

Le site de la décharge finale actuelle, située à Agoe-Nyivé, est une ancienne carrière. Après avoir été pesés, les déchets sont compactés par des engins. La production des déchets sur le périmètre communal est estimée à environ 280 000 tonnes par an. A ce rythme, le site de la décharge actuelle sera saturé dans les 4 à 5 ans à venir. D’ou la nécessité de procéder à l’ouverture d’un nouveau site pour y aménager un centre d’enfouissement technique (C.E.T).

Le projet de CET répond à la vision de la municipalité de mettre en place une structure organisationnelle en matière de gestion des déchets solides urbains, afin d’améliorer les conditions de vie des populations et de lutter contre la dégradation de l’environnement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.