La cavalerie n’a pas un rôle d’opérette

15/07/2010
La cavalerie n’a pas un rôle d’opérette

L'ambassadeur d'Allemagne au Togo, Alexander Beckmann a remis mercredi des équipements à la cavalerie nationale togolaise. Ce corps, qui dépend de la gendarmerie, est peu connu du public. Il a à sa tête le capitaine Gnakou Eyadana (photo).

Republicoftogo.com: En quoi consiste la mission de la cavalerie ?

Gnakou Eyadana : La plupart des togolais pensent que la cavalerie se limite à une présence lors des manifestations officielles comme les défilés.
En réalité, notre mission s'inscrit dans la dynamique de sécurisation du pays. Nous effectuons des patrouilles avec une soixantaine de chevaux et nous assurons la protection des lieux publics comme les stades. Le quartier général se trouve à Kara, mais nos opérations se déroulent aussi à Lomé.
Republicoftogo.com : Manquez-vous de moyens ?

Gnakou Eyadana : Les autorités font les efforts nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre unité mais je peux vous dire que les besoins sont importants. Par exemple, les hommes manquent de formation et les chevaux de vétérinaires.
A cet égard, l’appui que vient de nous accorder l’Allemagne est important.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.