La lutte pour la terre

11/06/2012
La lutte pour la terre

Les luttes traditionnelles en pays Kabyé (nord du Togo) débuteront cette année le 14 juillet.

Fête initiatique qui favorise l'insertion sociale des jeunes, les Evala sont fondamentalement une occasion d’évaluer l'endurance, le courage physique et la dextérité des lutteurs. 

Peuvent participer à ces combats tous ceux âgés entre 18 et 24 ans.

Les luttes se déroulent dans les 14 cantons de la préfecture de la Kozah ainsi qu’à Yaka dans le Doufelgou. 

Les Evala permettent aux participants de démonter leur appartenance à une culture ; celle de la lutte pour la terre.

La Kara est en effet une région montagneuse où l'activité de base est l'agriculture. Une activité qui nécessite beaucoup d'énergie et d'endurance de la part des paysans.

Dans les temps anciens, ces vertus étaient également nécessaires pour venir à bout des nombreux ennemis, y compris les colonisateurs successifs.

Aujourd'hui, la lutte dépasse la simple dimension identitaire et culturelle pour offrir le spectacle d'un savoir faire et d'un mode de vie. Elle inclut plusieurs autres activités, comme la danse, le chant traditionnel et le commerce répandu du Tchoukoutou (boisson locale fabriquée à base du sorgoh) ; un stimulant pour les lutteurs et les supporters.

C'est aussi une occasion de retrouvailles pour ce peuple à forte tendance migratoire et une occasion de découverte pour les touristes de plus en plus nombreux chaque année.

Certaines luttes accueillent des spectateurs de marque comme le chef de l’Etat et certains membres du gouvernement.

En photo : des lutteurs s’affrontent lors de l’édition 2011 des Evala

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).