La « profonde tristesse » de Faure Gnassingbé

25/01/2010
La « profonde tristesse » de Faure Gnassingbé

Le président du Togo, Faure Gnassingbé, a adressé lundi un message de condoléances au Premier ministre éthiopien, Meles Zenawi à la suite de l'accident de l'appareil d'Ethiopian Airlines qui s'est abîmé en Méditerranée près du Liban avec 90 personnes à bord.
Le Chef de l'Etat a présenté à M. Zenawi "ses condoléances et celles du peuple togolais » et exprimé « sa profonde tristesse après ce drame qui frappe un pays frère". M. Gnassingbé a envoyé un message de même nature à son homologue libanais, Michel Sleiman
Un Boeing 737-800 (construit en 2002) d'Ethiopian Airlines s'est abîmé en mer dans la nuit de dimanche à lundi au large du Liban peu après son décollage de Beyrouth pour Addis Abeba, les autorités libanaises excluant dans l'immédiat un acte terroriste.
Selon Elias Murr, ministre libanais de la Défense, les conditions météorologiques, en l'occurrence une tempête sévère, paraît être à l'origine de ce crash aérien, ce que dément le PDG d’Ethiopian, Girma Wake.
L’appareil transportait, outre sept membres d'équipage, 54 Libanais, dont trois dotés de la double nationalité britannique, russe ou canadienne, 23 Ethiopiens, une Française, un Britannique, un Irakien, un Syrien, un Turc ainsi qu'un passager de nationalité inconnue.
Ethiopian Airlines s'est imposée depuis sa mise en service en 1946 comme l'une des plus plus importantes compagnies aériennes africaines et jouit d'une bonne réputation internationale en matière de sécurité.

La compagnie nationale éthiopienne, propriété de l'Etat, dessert actuellement 56 destinations internationales et opère 555 vols internationaux hebdomadaires, dont 210 depuis Addis Abeba.
Sur son site internet, la compagnie, concurrent direct de South African Airways et de Kenya Airways, se fixe comme objectif pour 2010 des recettes d'un milliard de dollars et l'augmentation de ses dessertes à 60 destinations.
La semaine dernière, l'avionneur américain Boeing a annoncé la commande par Ethiopian de 10 appareils 737-800 nouvelle génération, un contrat évalué à 767 millions de dollars.
Avant l'accident lundi à l'aube, Ethiopian pouvait se prévaloir d'un bon bilan en matière de sécurité.
Hormis un atterrissage d'urgence début janvier qui n'a pas fait de blessés, les précédents incidents ou accidents remontent à plus de 10 ans.
Le 11 janvier, un Boeing 757 d'Ethiopian Airlines avait effectué, de nuit, un atterrissage d'urgence à l'aéroport de Malte. L'avion, en route d'Addis Abeba vers Rome avec 180 passagers à bord, avait atterri sans encombre après que le pilote eut signalé un problème sur l'un des deux moteurs de l'appareil.
En novembre 1996, un appareil reliant la capitale éthiopienne à Nairobi avait été détourné par trois pirates de l'air éthiopiens qui réclamaient l'asile politique. A court de carburant, l'avion s'était écrasé dans l'océan Indien au large des Comores, faisant 125 tués sur les 175 personnes à bord.
En septembre 1988, un Boeing 737 de la compagnie s'était écrasé à Bahar Dar en Ethiopie, des oiseaux ayant été aspirés par les deux moteurs en phase de décollage.
Trente-et-une des 105 personnes à bord avaient péri dans cet accident.
Ethiopian s’est associée récemment à Asky, la compagnie régionale togolaise, dont elle détient 25% du capital.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo modernise ses prisons

Justice

Surpopulation, promiscuité, manque d’hygiène, violences. L'état des prisons n'est pas reluisante, mais c'est en cours d'amélioration.

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.

Energie solaire photovoltaïque pour 62 localités

Environnement

Un prêt de 6 milliards de la BOAD va permettre au Togo de distribuer l'énergie solaire dans une soixantaine de localités.

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.