La rigueur de la loi pour les trafiquants d’essence

21/06/2014
La rigueur de la loi pour les trafiquants d’essence

Le trafic illicite des produits pétroliers reste et demeure rigoureusement interdit sur l’ensemble du territoire national. Le communiqué du ministère de la Sécurité, publié samedi, est sans équivoque. Ce n’est pas le premier, mais les différentes mises en garde ne semblent pas avoir dissuadé les trafiquants.

Le ‘boudé’, de l’essence de contrebande de mauvaise qualité, est vendue le long des routes à un prix inférieur à celui pratiqué par les stations-service.

Acheté illégalement dans les pays voisins, il fait la fortune des trafiquants. Il provoque aussi de graves accidents. L’essence, cachée dans des maisons particulières, provoque des incendies et des drames humains.

Enfin le Boudé dont la composition est incertaine détruit les moteurs.

La police mène des contrôles réguliers et les contrevenants s’exposent à la rigueur de la loi.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Maroc, 16 membre de la Cédéao ?

Cédéao

Le Maroc a officiellement informé vendredi la présidente de la Cédéao de sa volonté d’adhérer à cet ensemble régional ouest-africain.

La FTF noue de nouvelles alliances

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) tente de se reconstruire après des années d’errance et de gestion calamiteuse.

Nouvelle alerte à la méningite

Santé

Depuis le 1er janvier, 201 cas de méningite ont été identifiés au Togo. Le bilan actuel est de 17 morts dans 17 districts sanitaires.

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé.